Ostéopathie et l'orthodontie


 
 


Il existe un lien étroit entre la posture et l'occlusion dentaire. L’occlusion détermine la position de la mandibule dans l’espace. Cette position influence la posture par le biais des chaînes musculaires.

 

Ostéopathie et appareillage dentaire

Si nous acceptons l’idée d’un crâne constitué de pièces articulées et mobiles, il est évident que la pose de tout appareillage de contrainte rigidifie et altère le fonctionnement du système crânien et par son intermédiaire, la mobilité de toutes les structures du corps.

Les personnes traitées en orthodontie manifestent souvent certains signes indiquant clairement que leur système corporel ne parvient pas à gérer les contraintes imposées par l’appareillage dentaire:

                Maux de tète, sinusite, douleurs locales dentaires

                Tensions dans les cervicales et les muscles du cou

                - Difficulté de concentration, attention dispersée

                - Apparition ou aggravation de scoliose

                - Nervosité, irritabilité, sommeil perturbé.

La correction des alignements dentaires peut être nécessaire voir indispensable, une mauvaise occlusion dentaire peut avoir des conséquences préjudiciables à long terme sur l’ensemble de l’organisme.

L’aspect esthétique, s’il n’est pas vital, peut être suffisamment important pour que l’on s’en préoccupe.

    Il est donc indispensable d'un suivi en ostéopathie afin de d’aider son système corporel à s’adapter aux contrainte de l’appareillage.